"Les Arts et L'Enfant"

association pour une autre expression de la parole de l'enfant

Chant-Danse-Théâtre

L'association "Les Arts et l'Enfant" propose des Ateliers d'expression artistique destinés à faire éclore la parole de l'enfant en faisant apparaître le talent inné et souvent ignoré qu'il possède en lui. Ses guides artistiques sont particulièrement à l’écoute et bienveillants envers les enfants issus de familles défavorisées et/ou vivant une situation difficile et seront en capacité de proposer des solutions à ces situations. Régulièrement informés sur les droits de l’enfant et largement prévenus sur les situations à risque, ils sont de petites « sentinelles », à l’écoute de leurs camarades et en capacité de les informer à leur tour.

 L’association « Les Arts et l’Enfant » est fondée en Mars 2012, par Martine de Cara-Kouyoumdjian, professionnelle dans la direction artistique et la production de chanteurs adultes qui participa depuis 1995 à la création, puis, à l’administration d’une association régionale d’aide à l’enfance maltraitée dont elle devint Présidente (2004-2010) puis Présidente Honoraire. 

En 2005, au sein de cette structure, elle initia le chant choral avec 7 très jeunes enfants et observa, sur le terrain, les bienfaits procurés par la musique et plus particulièrement par le chant choral sur leur mental et même leur organisme. Elle décida donc de développer ce projet sur le terrain.

Ainsi, chaque année la chorale, participa à diverses prestations sur scène organisées au profit de l’association et à diverses manifestations au titre de la Ville de Marseille :

- La Fête Bleue

- Salon du Handicap

- Estivales de Beaumont

- Hivernales de La Rosière

-Fête de l’Air et du Vent…etc

De plus, dès 2007, elle créa et développa au sein de cette association avec Joëlle Giordano, Bénévole Responsable Communication, l’évènement « Bouge Pour Tes Droits » à la Salle Vallier qui devient rapidement la manifestation emblématique de la Ville de Marseille pour la célébration de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, autour du Sport et de ses valeurs, évènement soutenu également par Marseille Provence Métropole.

La première chorale située au CMA Beaumont (11-12ème arrt de Marseille) y participa au même titre que d’autres structures associatives.

En 2010, inspirée par la demande des enfants eux-mêmes, elle se mit à écrire des Contes Musicaux Originaux, mêlant le chant, la danse et le théâtre, dont la trame de fond est constituée par les Droits de l'Enfant.

Plusieurs autres chorales sont alors montées dans différents secteurs de Marseille, des Ateliers d’écriture de contes et d’expression corporelle voient aussi le jour, augmentant le nombre des artistes en herbe, qui sont alors plus de cinquante.

En 2011, est mis en scène, lors de la 5ème édition de la manifestation « Bouge Pour Tes Droits », le 1er Conte de la Trilogie « On est Vivant », contes qui sont imaginés à partir de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et d’une sélection de droits effectuée par les enfants eux mêmes. Ces historiettes résultant des échanges entre les enfants et une psychologue responsable de l’Atelier d’écriture de contes sont mises en forme littéraire, historique et musicale afin d’être présentées devant le grand public.

 L’enthousiasme et la ferveur qui animent les enfants lors des répétitions de Septembre à Novembre 2011, l’intérêt croissant des parents, la régularité du travail fourni, conforte l’équipe organisatrice dans sa détermination à poursuivre dans cette voie. Les progrès constatés chez les enfants sont surprenants. 

Au moment des spectacles, les rancœurs, les jalousies, les rivalités, tout ce qui constitue le poison des relations humaines s’estompent comme par magie pour laisser place à un bienveillant accord.

Cet accord « magique » n’est pas seulement celui qui règle les jeunes artistes autour d’un diapason, d’un texte d’auteur, ou d’une chorégraphie, c’est aussi et surtout un accord affectif et émotionnel sans lequel le spectacle ne toucherait pas le cœur du public et ne serait jamais considéré comme réussi.

 Malgré des conditions de réalisation proches de la « catastrophe naturelle » (vigilance météo orange), le spectacle a lieu le 9 novembre 2011. Le premier conte « Au Pays du Lever du Soleil » sur le thème de l’enfant et le génocide frappe le public par son réalisme teinté de romanesque, par le courage des jeunes participants qui font face avec une maîtrise digne des professionnels aux pires conditions techniques (coupures fréquentes de son, coupures électriques etc…), et aussi par la qualité de la prestation chorale et chorégraphique des enfants. La participation, à leurs cotés, de Julien Lestel et d’une partie de sa compagnie, et du chanteur Thierry de Cara, solidifie le spectacle et le public ne s’y trompe pas : c’est une réussite. Les objectifs sont atteints et même dépassés. 

Fortes de leur expérience, Martine de Cara-Kouyoumdjian, assistée de Marie Joëlle Blanchard et Joëlle Giordano, décident de développer cette thérapie révolutionnaire et innovante aux résultats si visibles.

En Mars 2012, est alors créée l’association « Les Arts et l’Enfant »:

L'association permettra à l’enfant de présenter régulièrement, devant le grand public, des Spectacles Musicaux fondés sur sa capacité créatrice avec, à chaque fois, un encadrement professionnel de haut renom dont la participation concourra à la valorisation de son travail. Avec pour essence même, le respect des Droits de l’Enfant, l’association participera ou organisera annuellement des manifestations visant à leur reconnaissance.

 Avec ce travail de Chant choral, d’Expression corporelle et chorégraphique, de Comédie, effectué dans le cadre d’un projet unique et original, sous la direction Artistique d’une seule personne, on retrouvera idéalisée une des toutes premières institutions humaines, la famille.

Au sein du groupe artistique, les différences liées à la nationalité, à la langue, au milieu social s’estompent au profit d’une solidarité égalitaire. L’union des enfants autour du Responsable Artistique qui coordonnera l’harmonie des voix, la beauté des gestes, et la justesse des jeux de scène font de l’Atelier de Comédie Musicale le déclencheur de moments exceptionnels pour éprouver ensemble, des sentiments positifs et valorisants aux yeux des familles présentes. De plus, L’expression artistique fournit à ceux qui la pratiquent et la vivent l’occasion d’éprouver des sentiments positifs.  

Entourés avec bienveillance et talent par des professionnels éclairés de l'art et de la culture, animés par d'excellents guides artistiques, ces Ateliers ont démarré, avec l'association "Les Arts et l'Enfant", une nouvelle existence dès septembre 2012.

Plusieurs autres espaces artistiques pressentis dans le 9-10ème Arrt et dans le 2-3ème Arrt de Marseille voient le jour dans la Salle Polyvalente de l'Ecole Menpenti (9-10) et au CAL des Martégales (2-3). Les enfants y sont initiés ou perfectionnés en chant, danse, Peinture, Culture et Théâtre.

Les Ateliers sont gratuits seule l’inscription annuelle sollicite la participation financière des parents en prenant en compte le nombre des enfants d’une même fratrie, désireux de s’inscrire.

De plus, en fonction des besoins de l’enfant, l’association propose aux familles des réponses thérapeutiques ou juridiques à leurs problèmes, en les adressant à des professionnels partenaires. ces services peuvent être gratuits.

Constituée en grande majorité de professionnels bénévoles hautement qualifiés, l’association tire ses subsides des dons, cotisations et subventions diverses que son action sur le terrain de la bientraitance et de l’éducation artistique et culturelle des enfants engendre.

Avec le groupe artistique, « On retrouve idéalisé une des toutes premières institutions humaines : la famille. Au sein du groupe, les différences liées à la langue, à la nationalité, au milieu social, à la hiérarchie professionnelle s’estompent au profit de la solidarité égalitaire. C’est le modèle réduit de la société idéale.                                            

Le Directeur Artistique est une figure paternelle ou maternelle qui, loin de séparer l’enfant de sa famille, l’y ramène pour une alliance heureuse et comblée. La pratique artistique est une plongée dans le sein de la Mère bonne et nourricière, en l’occurrence l’Art ».

                                                                                                                                                                                 

Marie France Castarède

Psychanalyste.

 
 

Bouge Pour Tes Droits 2011

 



Les Parrains

Georges Briata

Julien Lestel

Les Membres Bienfaiteurs

Jimmy Lorenzi


Thierry de Cara


Rudi Wilburn


LES PARTENAIRES

www.fred-photo.book.fr